l’androsace de Haller, l’androsace rosée

HAUTEUR : 5-10 cm, ZONE de rusticité : 3-7, TEMPÉRATURE : alpine. HUMIDITÉ de l’air : moyenne
COULEUR et MOIS de floraison : beau rose vif foncé, de mi-mai à la mi-juillet
LUMIÈRE : soleil ou ombre légère en après-midi
SOL : (En nature sur : pelouses acidophiles alpines), à texture graveleuse (1 à 5 mm), humidité : sec à frais, pH : plutôt acide, richesse du sol : très pauvre, matière organique : humus très brut, graveleux, humifère, bien drainé, mésique à frais
USAGES : auge, rocaille, contenant, tuf, éboulis, jardin alpin, compagnon de bonsaï, muret, fissure, attire les papillons
MULTIPLICATION : germe en 1-2 mois à 13-18 °C; ou après 2 semaines de froid à -5 °C : germe en 4 semaines à 15-20 °C; ou semez après la récolte ou en hiver; enracinement de rosettes au printemps; boutures à la fin de l’été
REMARQUES : feuillage persistant, foncé. (Syn. Androsace rosea Jord. & Fourr. 1868), l’androsace de Haller (L’espèce honore le naturaliste et médecin suisse Albrecht von Haller [1708-1777] qui était considéré comme un génie universel tellement ses activités étaient diverses ainsi que comme le père de la botanique en Suisse : les noms des plantes qui lui sont associées sont Pulsatilla halleri, Oxytropis halleri, Leucanthemum halleri, Androsace halleri, Senecio halleri, Festuca halleri, Primula halleri), l’androsace rosée
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle

SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES : Majella Larochelle
1. Tela Botanica
2. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.