La flore des Îles des Rapides de Lachine.

Conférencier : Frédéric Coursol

Dimanche le 16 février, 13 h 00 à 15 h 30

Jardin botanique de Montréal

Le conférencier, diplômé en sciences biologiques, est botaniste au Jardin botanique de Montréal. Il est familier avec les taxons estuariens. Botaniste de terrain, il a une banque de photos incomparables de plantes rares. Enfin, il a participé à la banque de données VASCAN. Lors de cette conférence, il nous parlera des plantes communes et des plantes rares qui étaient ou sont encore présentes dans cet endroit où l’on trouve plusieurs îles et îlots. Ce territoire présente des peuplements importants de micocouliers occidentaux et de carmantines d’Amérique et une vingtaine d’espèces de plantes rares comme l’arisème dragon et l’ail des bois. 

—————————-

LA STEPPE : comment l’apporter dans nos jardins

Conférencier : Mike Bone

Dimanche 5 mars, 13 h 00 à 15 h 30

Jardin botanique de Montréal

Pour Mike Bone, le conservateur de la collection des plantes des steppes des jardins du Jardin botanique de Denver au Colorado, multiplier et cultiver des plantes n’est pas seulement un passe-temps, mais une façon de vivre. Le conférencier nous partagera sa passion pour les steppes, des lieux écologiques intéressants mais souvent sous-estimés, et surtout des plantes intéressantes pour nos jardins. Il a participé à la rédaction de six livres publiés à travers les jardins botaniques de Denver.

———————————————————————————

Le jardin alpin de Schachen (Jardin botanique de Munich)

Conférencière : Jenny Wainwright-Klein,
Dimanche 26 avril, 13 h 00 à 15 h 30

Jardin botanique de Montréal

Jenny Wainwright-Klein est la superviseure du secteur de propagation des plantes au Jardin botanique de Munich. Grâce à son savoir-faire, elle prépare des semis automnaux à Munich, qu’elle déménage dans les montagnes en juin. Le jardin alpin dépend donc de son habilité exceptionnelle.  Sa présentation sera axée sur la collection de plantes du jardin alpin de Schachen, un jardin satellite du Jardin botanique de Munich. Ce jardin, qui n’est ouvert que quatre mois par année, est composé de plantes provenant de partout dans le monde. C’est l’un des plus vieux jardins alpins dans le monde.